graphiste freelance

Portrait d’une jeune graphiste freelance partie de loin pour réaliser son rêve.

Samahir ADI, jeune trentenaire de Seine et Marne en région parisienne, met ses talents de graphiste au service des PME avec SYA DESIGN dont elle est à la fois gérante et fondatrice. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Il en a fallu du chemin pour atteindre son but.

Portrait d’une jeune graphiste freelance partie de loin pour réaliser son rêve.

Du milieu bancaire au milieu associatif Samahir ADI a finalement trouvé sa voie dans le graphisme :

J’ai travaillé en tant que conseillère bancaire durant 7 ans.  J’ai toujours tenu secrètement le rêve de travailler à mon compte, de développer mes propres projets mais l’idée concrète est arrivée à une époque où je me cherchais encore professionnellement…

J’ai donc démissionné et fais un break de 2 ans. Puis j’ai repris le travail dans une association de soutien scolaire où j’organisais des évènements et gérais leurs réseaux sociaux.

Une reconversion à 360 degrés

Dans le cadre de cette activité associative, mon responsable m’a proposé de faire une formation Photoshop pour élargir mes compétences. C’est suite à cette formation qu’arriva le premier déclic. Je me suis très vite passionnée pour le graphisme. Je pouvais passer des heures à travailler sur des visuels sans voir le temps passer. Rechercher l’harmonie des couleurs, du texte, la typographie adaptée, je m’épanouissais enfin à 100% dans mon travail. Je sentais que c’était vraiment mon truc. 

Quand on parle de passion…

“Je n’avais tout simplement pas l’impression de travailler, c’était vraiment ce que je recherchais.”
graphiste freelance

graphiste freelance

Lorsque j’ai décidé de me lancer dans le graphisme, j’ai suivi une formation de graphiste et de maquettiste aux Gobelins. 

Un soutien sans faille :

En voyant mon engouement, mon époux m’encouragea à quitter mon job et me lancer enfin dans un métier qui me plaît. Sans son soutien, je ne sais pas si j’aurais osé.

J’ai ensuite cherché la meilleure formation dans le domaine et l’aventure était lancée !

Face à une concurrence qui casse les prix :

Certains graphistes non professionnels viennent casser le marché avec des tarifs très bas. Il faut donc toute une pédagogie avec les clients pour leur expliquer que faire appel à un graphiste professionnel, formé, a un prix et que nous avons des charges à régler comme tout entrepreneur.

Mais je voue une véritable passion à mon métier et j’ai à cœur le soucis du travail bien fait

Un conseil sur ce métier :

Si c’est réellement ce que vous voulez faire et non pas un hobby pour les dimanches pluvieux, formez-vous et lancez-vous. Si vous avez du talent et de la persévérance, les clients viendront à vous.

 

 

 

Retrouvez Samahir Adi sur :

Yoostart :Sya Design

Facebook :https://www.facebook.com/SYA-Design-195174557640013/?fref=ts

Twitter :https://twitter.com/DesignSya

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez nous

Ecrivez-nous pour toutes questions!

En cours d’envoi

© YOOSTART 2017 | Mentions Légales | CGU | CGV

X
- Entrez votre position -
- or -
91b61b1d51fa0203def592c060204e25XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account